Archives pour la catégorie Vietnam

Bilan et Budget

J’ai beaucoup apprécié le Vietnam et j’y retournerais volontiers pour découvrir les coins où nous ne nous sommes pas rendus. Et oui, c’est quand même un grand pays et 3 semaines ce n’est pas suffisant. Ben a été moins emballé et dérangé par le côté trop touristique du pays.

Nous avons trouvé les Vietnamiens très souriants, ouverts, accueillants et avec cette envie de toujours nous aider, de toujours vouloir partager. Nous avons été émerveillés par les paysages variés du pays et aussi pour ma part, par la gastronomie vietnamienne. Le Vietnam est l’une des destinations les moins chères et il est donc facile de s’y faire plaisir régulièrement.
On a aimé :
  • La baie d’Halong : nous avons adoré la baie terrestre ou maritime. Les paysages sont magnifiques et valent vraiment le détour.
  • Hoi An : la ville des lanternes au charme incroyable, de splendides balades à la campagne et des spécialités locales délicieuses.
  • Mui Né : les paysages aux alentours de cette petite ville sont vraiment très agréables et un peu de repos à la plage, ça fait du bien.

On a moins aimé :

  • Sapa : les paysages sont jolis mais les villages ne font plus très authentiques et c’est beaucoup trop touristique à notre goût
  • Hué : La visite de la cité impériale ne nous a pas conquis et nous aurions pu éviter cette étape.

Prix moyens pour avoir une idée de ce que ça coûte :

  • Une bouteille d’eau : 10 000 dongs (0,40€)
  • Une grande bière : 12 000 dongs (0,50€)
  • Un repas de base (riz et noodle) : 25 000 dongs (1,00€)
  • Une chambre double avec un minimum de confort et salle de bain : 240 000 dongs (10€).

Le coût total du séjour : 

J’ai dépensé 700€ pour la totalité de mon séjour, sans le coût du visa pour une durée de 21 jours. Le budget moyen par jour est de 33,00€. Il y a possibilité de dépenser beaucoup moins si on mange plus souvent local et en favorisant le riz, les nouilles sautées, les soupes… Nous avons séjourné 2 nuits dans un hôtel à 80€ la nuit.

Publicités

Hô Chi Minh

Nous rejoignons Hô Chi Minh depuis Hué, notre dernier arrêt au Vietnam avant notre retour en France. Nous avons emprunté un bus au tarif de 120 000 dongs (4,80€). Il y a plusieurs départs dans la journée à partir de 8 heures le matin et jusqu’en fin d’après-midi. Nous avons choisi le bus de 13h30 qui arrive à Hô Chi Minh sur les coups de 18 heures. Le bus vient vous chercher à votre hôtel.

Le bus nous dépose dans le 1er district c’est-à-dire au coeur du centre ville. Nous nous faisons un petit plaisir pour la fin de notre séjour et séjournons à l’hôtel Alagon et Spa. Le prix de la nuit est de 80€ sur booking.com. Nous avons une chambre spacieuse avec un lit super confortable. L’hôtel possède un bar sur le toit, une piscine, un jaccuzzi, un sauna et un hammam. L’hôtel est correct mais ça ne vaut pas  l’hôtel de Siem Reap pour la Saint Valentin.

IMG_9448

Hô Chi Minh nous fait une très belle impression. Après avoir exploré ses grandes artères et ses marchés, admiré sa cathédrale Notre Dame, nous sommes conquis. Il y a un mélange très harmonieux d’ancien et de moderne agrémenté d’espaces verts et ça nous plait. Surtout n’hésitez pas à vous rendre au marché de Cong Vien qui propose tout un espace pour se restaurer  pas cher et pour tous les goûts.

Par contre, c’est une ville assez polluée. Ici c’est le pays des deux roues et ce sont eux qui font la loi. Il suffit de traverser tranquillement: ils vont vous éviter mais ne s’arrêtent pas. Surtout, ne faites pas marche arrière lorsque  vous êtes engagés.  L’inconvénient de notre séjour à Hô Chi Minh, c’est la chaleur. Et oui, nous avons bien aimé profiter de notre hôtel avec piscine avant notre retour.

IMG_9433.JPG

Mui Ne 

Nous arrivons à Mui Ne depuis Hoi An. Nous avons effectué le trajet en train à 3 niveaux de couchette dure. Le prix du ticket est de 447 000 dongs. Le train est plus confortable que le bus mais le 3eme niveau , ce n’est pas la meilleure place. La gare est à 35 km de Mui Ne. Il y a un bus qui fait le trajet pour 30 000 dongs par personne. Nous avons fait les fous et avons pris le taxi pensant que ça serait 15$ mais finalement non la somme finale est de 24$.

Nous n’avons aucune idée d’hôtel et passons la première nuit à l’hôtel Connect. L’hôtel est neuf et très propre mais l’emplacement n’est pas des plus pratiques. Le prix de la nuit est de 300 000 dongs avec le petit-déjeuner. Le marché de Mui-Ne est à proximité et la plage à 300 mètres. Nous allons nous promener sur la plage l’après-midi.


Le deuxième jour, nous changeons d’hôtel pour nous faire un petit plaisir. Nous séjournons au Marina Hôtel à côté du Food Court. L’hôtel possède une piscine, est à 30 mètres de la mer. Nous optons pour une chambre vue mer. Le prix est de 425 000 dongs par nuit. Nous passons cette journée à profiter de la piscine et du soleil. La nourriture de l’hôtel est bonne et à des tarifs très intéressants.

Après cette journée détente, nous dînons au Food Court. L’endroit est sympathique et il y a de nombreuses cuisines différentes. Nous commençons par une bière tchèque et tentons la cuisine mexicaine. La nourriture est délicieuse et les plats sont aux alentours de 80 000 dongs. Pour ceux qui sont en manque de charcuterie et de fromage, il y a possibilité de se composer une planche avec du pain et une bouteille de vin pour 350 000 dongs.

Le troisième jour, nous louons un scooter pour visiter les environs. La location coûte 120 000 dongs et 20 000 pour l’essence. Nous commençons par la visite du Fairy Stream. C’est une promenade les pieds dans l’eau au milieu de formations rocheuses. L’endroit a énormément de charme. L’entrée est de 10 000 par personne avec le parking pour le scooter.

Il faut compter une bonne heure pour faire la balade et en profiter. Prévoyez votre maillot de bain si vous voulez prendre votre douche sous la cascade. Du coup, on a vraiment apprécié la promenade au milieu de ce petit canyon,  et on vous la recommande.


Notre allons ensuite aux dunes blanches qui se trouvent à une trentaine de kilomètres. Il faut compter 50 minutes de trajet en scooter. N’hésitez pas, en cours de route à vous arrêter pour prendre des photos du port de pêche . La vue sur la baie est très jolie. La route pour les dunes longe la côte et elle est très agréable.

Apparemment, il faut faire attention aux policiers qui trouvent un rien pour récupérer de l’argent mais nous n’en avons pas croisés. L’entrée des dunes est de 15 000 dongs par personne. Il y a possibilité de louer un quad sur place ou de faire comme nous et de se promener à pied en plein soleil. N’oubliez pas la casquette ! 🙂 L’endroit est incroyable et nous n’avons pas vu des paysages comme ça depuis l’Australie.


Notre ventre commence à crier famine et nous repartons sur Mui Ne pour aller goûter le fameux Kebab dont tout le monde parle. Et puis, un peu de mal bouffe, ça ne fait pas de mal. Les sandwichs coûtent 50 000 dongs et ils sont délicieux. Vous avez le choix entre bœuf et poulet et aussi des salades si vous voulez la jouer light. 😉

Notre estomac bien rempli nous allons en direction du Red Canyon. Nous garons notre bolide au parking et nous dirigeons vers l’entrée. Le prix est de 50 000 dongs par personne donc nous faisons demi-tour. Nous trouvons le prix de l’entrée très excessif pour l’Asie et le lieu n’a pas l’air très authentique.


En tout cas, ce n’est pas très grave, le canyon est juste à côté des dunes rouges. On tente quand même sur la route de prendre des chemins pour trouver un passage gratuit pour le canyon mais c’est sans succès ! 😟 On gare notre engin à côté d’un restaurant qui nous demande 10 000 dongs pour le parking. Je trouve ça trop cher mais Ben a déjà dit oui.

C’est reparti pour la promenade dans le sable. Ne vous imaginez pas que les dunes sont rouges, elles sont plutôt orangées mais c’est quand même magnifique. Profitez de l’endroit pour observer le coucher de soleil. Pour moi, c’est un vrai terrain de jeux, je suis comme une enfant.

Le soleil se couche et Ben commence à en avoir marre de faire la nounou donc il est temps de rentrer et de prendre une bonne douche vu que j’ai plein de sable partout. Nous dînons au Food Court. On essaie le barbecue et le restaurant végétarien. Tout est bon, vous pouvez y aller. Seul bémol, il n’y avait plus de tiramisu mangue passion alors si quelqu’un l’a goûté, dites nous comment c’était! 😏

Il est temps de faire nos valises pour prendre la direction de Hô Chi Minh. Nous avons réservé le bus de 13 heures pour 120 000 dongs par personne avec le pick-up à l’hôtel. Ça laisse le temps d’un massage d’1h30 dans notre chambre vu mer pour 220 000 dongs. Il faut bien ça avant 5 heures de bus couchette.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Hoi An

C’est le moment pour nous de rejoindre Hoi An depuis Hué. Hoi An est une charmante petite ville au centre du Viêt Nam classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Nous voulions rejoindre notre destination en train mais nous nous y sommes pris trop tard. Du coup, on garde notre fidèle moyen de transport de l’Asie : le bus. Le trajet dure 4 heures et coûte 70 000 dongs depuis Hué. Il y a 2 bus par jour : 8h30 et 13h.

Le bus nous dépose à la station et nous empruntons un moto taxi au tarif de 15 000 dongs chacun pour rejoindre le Dai Long Hotel. La nuit coûte 12$. L’hôtel est à 5 minutes à pied du centre et les chambres sont très bien. Les bagages déposés, nous partons arpenter la ville. Cette ville offre plein de petites rues où il est très agréable de se promener.


Hoi An est plus connue sous le nom de la ville des lanternes ou la ville jaune. C’est aussi la ville la plus visitée du Viêt Nam alors il vaut mieux en profiter en matinée et soirée pour observer les lanternes allumées à travers toute la ville. Bien évidemment, il faut payer un ticket d’entrée de 120 000 dongs par personne pour en  profiter. Le ticket est valable durant l’intégralité de votre séjour.

Nous avons apprécié de nous balader dans ces petites rues. Hoi An est connue pour ses temples, ses maisons et son pont japonais. N’hésitez pas à faire un tour au Central Market où vous pourrez déjeuner face à votre cuisinière et à des tarifs imbattables. Si vous avez envie de faire du shopping, vous pouvez tout vous faire faire sur mesure dans cette ville. Des tailleurs en veux-tu en voilà mais nous n’avons pas essayé.


Ne manquez pas de vous rendre au musée « Precious Heritage » créé par le photographe  Réhahn. Ce musée est dédié aux différentes ethnies vietnamiennes. Vous y trouverez des costumes traditionnels, des informations sur les ethnies et bien évidemment les sublimes photos. L’endroit est très bien fait et vaut le détour. Ben a même trouvé cela plus intéressant que le musée de l’ethnographie. En plus, l’entrée est gratuite.

Le deuxième jour, nous louons un scooter pour découvrir les environs. La journée de location coûte 90 000 dongs. Beaucoup de personnes se déplacent en vélo mais sous les 37 degrés annoncés, nous ne sommes pas très motivés. Nous nous dirigeons vers Da Nang pour réserver nos tickets de train pour Mui Ne. Les tarifs sont beaucoup plus intéressants à la gare qu’en agence : 447 000 dongs le billet en couchette dure.


Nos tickets en poche, nous ne nous attardons pas dans cette ville et prenons la route en direction de Marble Moutain. Nous faisons un premier arrêt à Pham Van Dong Beach. La plage est jolie mais malheureusement, les resorts gâchent le paysage. Il y a un nombre incroyable d’hôtels sur le nord de la plage entre Hoi An et Da Nang et on se demande s’ils ont tous des clients.

Depuis la plage, vous pourrez observer un immense Bouddha. C’est le plus haut bouddha du Viêt Nam d’une hauteur de 72 mètres. Il y a possibilité de s’y rendre mais nous n’avons pas assez de temps. Nous repartons sur notre petit bolide pour Marble Moutain.  Les montagnes de marbre sont au nombre de 5 mais seul le mont Eau se visite. Vu la chaleur, nous prenons l’entrée et la montée avec l’ascenseur. Le prix est de 62 500 dongs par personne.


L’endroit est vraiment agréable et permet de visiter plusieurs grottes et pagodes. Vous avez aussi une vue magnifique sur la Da Nang et la baie. Nous avons particulièrement apprécié Huyen Khong Cave, grotte à l’atmosphère particulière grâce au jeu de lumières naturelles. Nous allons ensuite en direction de Tra Que. C’est un petit village proche de Hoi An mais bien loin de l’agitation de la ville.

Il s’agit de potagers écologiques parfaitement alignés. L’endroit est vraiment paisible et sympa et vous pouvez arpenter les petits chemins en vélo ou en scooter. Vous pouvez traverser par des chemins au milieu de rizières et vous perdre en empruntant les petites routes. Un conseil, laissez vous aller et promenez vous là où le vent vous emporte.


Le troisième jour, nous reprenons un scooter et partons en direction de l’île de Cam Nam. Si vous voulez du calme, c’est par là qu’il faut s’aventurer. L’accès est très facile de Hoi An, il suffit juste de traverser le pont au niveau du marché. L’île offre plein de petites rues et aussi d’espaces de cultures. Vous trouverez les vaches au milieu des habitations et les locaux se promener à vélo.

Nous allons ensuite en direction de Cam Kim Island. Nous avons adoré cette île. Pour la rejoindre, il faut passer par Ban Dao, la petite île en face de la vieille ville où il y a le marché de nuit et emprunter un pont de l’autre côté de l’île qui vous mène à Cam Kim. Maintenant, il vous suffit d’arpenter les rues et de profiter des paysages.

Si vous avez un petit creux ou une petite soif, arrêtez-vous au Benxua. C’est un petit restaurant flottant super agréable et les propriétaires sont vraiment adorables. Si vous tombez au moment de la récréation, vous pouvez entrer dans l’école pour dire bonjour aux enfants. Nous avons bien passé 2 bonnes heures à découvrir cette île.

Nous prenons ensuite la direction du Water Coconut village. L’endroit est assez touristique mais nous décidons d’y aller quand même en fin d’après-midi. Ces bateaux qui ressemblent à une noix de coco coupée en deux m’intriguent. Une fois au village, c’est le moment de négocier notre tour. On nous annonce 6$ par personne et on négocie à 100 000 dongs pour deux. La balade est agréable mais notre guide n’est pas très bavarde et c’est dommage.

Après ces 3 jours à Hoi An, il est temps pour nous de partir pour Mui Né. Nous prenons un taxi pour rejoindre la gare de Da Nang au prix de 290 000 dongs. Le train coûte 447 000 dongs par personne en couchette dure et au 3eme étage. Si vous avez le choix, privilégier le 1er ou 2eme niveau. Au 3eme étage, c’est du sport pour rejoindre son lit et niveau espace, c’est très petit.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Hué

Nous arrivons à Hué depuis Tam Coc. Nous voulions effectuer le trajet en train mais c’était complet. Du coup, c’est en  bus de nuit, pour changer! Le trajet est de 240 000 dongs par personne et dure 10 heures environ. Le bus vous dépose à 1 kilomètre du centre ville environ. Nous marchons à la recherche d’un hôtel et nous nous arrêtons au Ninh Binh Hotel. La chambre est à 8$ et très correcte.

Notre trajet en bus n’était pas de tout repos et nous sommes plutôt fatigués mais il faut se motiver. Allez, on ne se laisse pas abattre, une bonne douche et on repart. Nous prenons un petit déjeuner dans un restaurant sur la route pour rejoindre la citadelle. Hué étant l’ancienne cité impériale, les attractions majeures de la ville sont la citadelle et les tombeaux.


On marche pour rejoindre la citadelle. On avait lu qu’il pleut souvent à Hué mais on est chanceux et c’est grand soleil et 34°C. On trouve même qu’il fait trop chaud (faut bien garder son côté français et râler un peu). L’entrée de la citadelle est payante et coûte 150 000 dongs par personne. Il y a possibilité de prendre l’entrée avec 2 tombeaux et ça revient moins cher que de les prendre séparément.

Vu notre état de fatigue et notre motivation, nous visitons seulement la citadelle. Nos tickets en poche, nous attaquons la visite mais nous sommes vite déçus. L’endroit est sympathique pour se balader, mais nous ne lui trouvons franchement rien de bien folichon, ni de spectaculaire.


On aurait du mal à vous dire de ne pas y aller, parce que selon tous les guides c’est le lieu à visiter. Il n’y a que très peu d’explications durant la visite mais peut-être qu’avec un guide, elle est plus intéressante. On vous laisse faire le test et nous raconter. Bref, après cette première demi-journée à Hué, la ville ne dégage pas vraiment de charme.

Notre journée culturelle s’achève et il est temps pour nous de trouver notre lit après un diner indien et la réservation des tickets de bus pour se rendre à Hoi An. Le bus part à 8h le matin, enfin en théorie… et le trajet coûte 70 000 dongs par personne.

Ce diaporama nécessite JavaScript.