Sapa

Nous avons longtemps hésité à aller à Sapa vu les commentaires que nous avions pu voir. Au final, on décide de s’y rendre depuis Hanoï. Le trajet est de 250 000 dongs pour une bus couchette. Le bus part de Hanoï à 22h et arrive à Sapa à 6 heures du matin. Il y a possibilité de faire le trajet en train mais le prix est plus élevé.

Une fois en ville, nous sommes à la recherche d’un hôtel et nous séjournons au Sapa Moment qui se trouve à proximité du lac. L’hôtel est tout neuf et les chambres sont très bien. Le prix de la nuit est de 220 000 dongs. Le beau temps n’est pas au rendez-vous donc nous en profitons pour nous reposer.

img_8541

Des éclaircies apparaissent durant l’après-midi et nous décidons de prendre le téléphérique. Pour le rejoindre, il faut emprunter un taxi pour un montant de 90 000 dongs ou y aller à pied. C’est à 3,5 km du centre ville. Le prix est de 700 000 dongs avec le funiculaire. La vue au-dessus des rizières est vraiment sublime.

Le téléphérique a été ouvert il y a 1 an. Le trajet dure une vingtaine de minutes. Malheureusement, à l’arrivée, la température a changé et il fait extrêmement froid et on ne voit pas plus loin que le bout de notre nez. Un conseil, choisissez un jour où il n’y a aucun nuage dans le ciel.


Nous prenons ensuite le funiculaire pour atteindre le sommet. Il est possible de le faire à pied mais il faut monter 602 marches. C’est le point le plus haut d’Indochine et la vue doit être à couper le souffle quand le beau temps est là. Nous rejoignons le centre ville à pied. La balade permet de voir les rizières et une partie de la ville.

Le deuxième jour, nous louons un scooter pour aller explorer les environs. La location est de 100 000 dongs pour la journée. Nous partons en direction du téléphérique pour continuer la route jusqu’aux cascades et à différents points de vue. Le soleil est au rendez vous donc la journée s’annonce bien.


Les points de vues sur les rizières et la montagne sont sublimes. Il y a aussi de jolies cascades sur la route. Nous n’avons pas payé les entrées pour faire les balades mais on les voit très bien depuis la route. Nous prenons ensuite la route en direction de Ta Van.

On se rend vite compte que le scooter n’est pas une bonne idée pour explorer la région. La route est horrible. Il faut payer 75000 dongs par personne pour l’accès. Le temps change et le brouillard apparaît. On ne voit plus à 3 mètres. On n’aperçoit pas du tout les rizières. La journée n’est pas du tout comme nous l’avions prévue.


On décide quand même de rejoindre la cascade Quy Khach. La route devient de plus en plus horrible et du coup je finis par marcher et Ben essaie de s’en sortir en scooter. La route indiquée par maps correspond en fait au même chemin que pour les treks.

On est quand même chanceux car le soleil fait son apparition et nous avons une vue magnifique sur les rizières. Nous voulions dormir chez l’habitant mais trouvons les homestay beaucoup trop touristiques à notre goût donc nous retournons sur Sapa.


Le troisième jour, nous profitons pour nous promener dans la ville et faire quelques emplettes puis pour avancer sur le Mongol Rally avant notre bus de nuit. Nous voulions rejoindre le nord pour une boucle en moto de 3 jours mais la météo est contre nous.

Du coup, c’est direction Ninh Binh. Le bus coûte 350 000 dongs. Nous avons pris les tickets à la gare routière. Le bus de 9 heures ne passe pas par Hanoï et rejoint directement Ninh Binh.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s