Chiang Mai

Après les retrouvailles avec Benoît à Bangkok, nous prenons l’avion direction Chiang Mai. Le prix du billet d’avion aller retour est de 3 050 baths (81€). Une fois à l’aéroport de Chiang Mai, nous prenons un taxi pour 150 baths pour rejoindre notre hôtel. Nous séjournons au « Jimmy and Jeng hôtel ». La chambre double avec salle de bain privée est de 350 baths par nuit. L’hôtel est très propre et la gérante est adorable et vous aidera avec le sourire. Le petit déjeuner est à 80 baths et vous avez le choix entre le continental et l’anglais.

Les bagages déposés, nous allons dans le centre-ville retrouver Tommy, un ami italien d’Australie et Julie pour dîner. Il est tard et nous n’aurons pas trop le choix au niveau du restaurant mais l’essentiel est de se retrouver tous ensemble et de partager un bon moment. Après cette super bonne soirée, nous allons nous reposer pour être en forme pour visiter la ville demain.


Nous retrouvons Julie dans le centre et nous nous dirigeons vers le temple « Wat Chedi Luang ». Ce temple est très ancien mais possède beaucoup de charme. Le tarif est de 40 baths pour les touristes. Il y a possibilité de faire une visite avec un moine si vous voulez en savoir plus sur le temple ou sur leur mode de vie.  Ce temple est différent des précédents et ça le rend magnifique. Nous irons après au temple juste à côté « Wat PhanTao ». Ce temple est petit mais l’architecture est belle.

Nous déjeunerons dans un petit restaurant aux alentours du temple avec des plats entre 100-150 baths. Nous visitons ensuite un dernier temple « Wat Pra Sing ». Ce temple est sympathique et possède plusieurs petites pagodes dorées. Nous allons ensuite chercher  Julie à son hôtel pour notre cours de cuisine thaïlandaise.


Nous sommes passés par l’entreprise Siam Rice. Le tarif est de 650 baths pour un cours en 5 plats. En premier, nous allons au marché acheter les produits, avec des explications sur ce qu’ils utilisent dans leur cuisine. La personne parle très bien anglais et répond à nos questions sans problème. Nous arrivons à notre cuisine pour notre soirée et devons choisir une soupe, un plat de nouilles, un curry et un dessert.

Nous commençons par réaliser la soupe et dégustons notre plat juste après. Nous effectuerons tous nos plats avec plus ou moins de facilité mais la chef est très bien et nous fournit de très bonnes explications pour que tout se passe pour le mieux. Nous apprenons à faire notre pâte de curry nous même pour réaliser notre plat ensuite. Et le meilleur pour la fin: la réalisation du mango sticky rice. C’est le fameux dessert  thailandais, délicieux avec de la mangue fraîche et du riz au lait de coco. Le cours terminé, nous avons le droit à notre petit diplôme et à un livre de cuisine qui regroupe toutes les recettes mais aussi tous les produits avec les explications dont nous avons besoin pour la cuisine thaïlandaise.

Le cours de cuisine prenant fin, nous allons au Night Market nous promener avant d’aller nous coucher. Ce marché a lieu tous les jours et permet de rapporter des souvenirs à prix intéressants. Vous pouvez aussi manger et boire des verres au niveau du food court. Je vous conseille les gyozas, le kebab, les sushis et le chicken satay. Le prix varie en fonction du type de cuisine. Un petit concert a lieu tous les soirs. Si vous voulez faire un peu d’économie, achetez des bières au supermarché et cachez les dans un sac plutôt que de les acheter au bar.

Le deuxième jour, nous faisons une grasse matinée et allons nous promener au Warorot Market. C’est un marché local et nous sommes les seuls touristes. Le marché est sur plusieurs étages et vous permet de trouver tous les produits dont vous pouvez avoir besoin. Nous allons ensuite au « Wat Chiang Nun » qui est un temple mélangeant une partie ancienne et une partie nouvelle mais qui est très joli. Nous déjeunons dans un restaurant italien et allons nous faire masser au centre de massage des anciennes prisonnières. Ça sera massage thaï pour Ben et massage des pieds pour moi. Le prix est de 200 baths par massage. L’endroit est propre et les masseuses très gentilles. Nous dînons au food court du Night Market et rentrons nous reposer pour être en forme pour les éléphants.


Le taxi vient nous chercher à l’hôtel et nous avons 1h30 de route avant de rejoindre les éléphants. Nous avons réservé notre excursion avec Baangchang Éléphant Park. Nous avons pris le Mahout training car Ben voulait monter un éléphant même si je n’étais pas d’accord pour ça, je décide de lui faire plaisir. La journée est au tarif de 2 900 baths par personne.

En arrivant nous allons mettre nos uniformes puis écouter le déroulement de la journée. Nous débutons la journée par nourrir les éléphants en leur donnant de la canne à sucre. Ils sont en liberté avec leur dresseur et sont contents de manger. Nous serons chanceux avec Ben d’avoir 1 seau de canne à sucre chacun et 4 éléphants à nourrir.


Nous avons ensuite un temps pour poser des questions au guide. Apparemment, les éléphants sont secourus lorsqu’ils sont maltraités. Notre guide nous explique qu’ils sont seulement attachés pendant le temps où le mahout est en pause donc très peu de temps dans la journée. S’ils les laissent en liberté, les éléphants se battent entre eux. Nous parlons de la fécondation et des naissances et le guide nous annonce qu’ils ont un bébé qui a 15 jours.

Nous nous dirigeons vers l’enclos et voyons ce petit éléphanteau qui est à craquer. Il faut respecter les consignes de sécurité donc ne pas faire trop de bruit et ne pas le toucher. Le guide nous explique que l’éléphanteau restera avec sa maman pendant 2 ans comme ça se passerait dans la nature. Il faudrait retourner au parc dans 1 an pour voir si c’est toujours le cas. L’enclos n’est pas très grand pour cette mère et son bébé mais à l’écart des autres pour le bruit.


Nous passons ensuite à notre formation pour diriger notre éléphant depuis son dos. Tout d’abord, il faut monter sur l’éléphant. Pour cela, il se couche et on monte en s’appuyant sur sa jambe et on s’installe derrière les oreilles sur son cou. Autant dire que la position de l’éléphant n’est pas du tout naturelle et que ça ne doit pas être très bon pour ses articulations. Nous apprenons le vocabulaire pour le diriger mais le mahout, le dresseur de l’éléphant, est là pour lui tirer l’oreille et le faire avancer en lui mettant des coups de crochet. Je commence à apprécier de moins en moins cette journée vu que les éléphants ne sont pas très respectés.

Ensuite, nous avons la pause repas: riz sauté aux œufs avec de l’ananas en dessert. Nous rejoignons ensuite les mahouts pour faire la balade. Nous montons à deux sur l’éléphant. Je serai dernière les oreilles et Ben sur le dos avec une corde pour se tenir. Niveau confort, nous ne pouvons pas dire que c’est un animal confortable. Nous nous baladons dans la jungle. Les éléphants se suivent les uns les autres et avancent tranquillement pour rejoindre le bassin où nous allons leur donner le bain.


Nous arrivons au bassin et descendons de l’éléphant. Il a l’air content d’aller se baigner et joue avec l’eau. Notre mission est de l’arroser et de le brosser. J’aurais pu passer la journée à brosser l’éléphant. Nous passerons 15 min seulement à prendre soin de l’éléphant. Ensuite, nous nous écartons et les mahouts emmènent les éléphants. Il y a un photographe qui prend des photos durant la journée et qui les vend en fin de journée. Les photos ne sont pas de très bonne qualité et vous êtes obligés de toutes les acheter pour un tarif de 900 baths. Nous étions intéressés par 2 ou 3 photos sur les 100 fournies mais pas de possibilité de payer moins cher  juste pour ces photos.

En attendant notre mini-van pour retourner sur Chiang-Mai nous apercevons les éléphants tous attachés et qui balancent la trompe et les pattes mais il n’y a plus aucun mahout. En discutant avec notre guide, il nous explique que les éléphants seront attachés toute la nuit avec une pauvre chaîne d’une longueur de 3 mètres maximum. Finalement, ce parc fait croire qu’il offre une belle vie aux éléphants mais leur vie n’a rien à voir avec leur vie dans la nature. Je déconseille d’aller dépenser de l’argent dans ce centre qui fait de la bonne pub et a de très bons avis sur Trip Advisor mais qui est irrespectueux envers ces animaux. Le seul camp qui a l’air vraiment correct pour les éléphants est « Elephant Nature Park ». Le prix est plus excessif mais vous les observez dans la nature. Nous rentrons à l’hôtel, allons chercher notre voiture de location et  dîner au Night Market.


Nous avons loué une voiture pour nous rentre au parc national Doi Inthanon qui se situe à 80kms. La location de la voiture pour la journée est 800 baths et nous la diviserons par 3 avec Julie. Vous avez aussi la solution d’y aller en scooter si vous voulez. Le coût est 200 baths la journée et augmente en fonction de la puissance du scooter. Nous nous mettons en route à 6h30 du matin et rejoignons le parc national aux alentours de 8h. En arrivant, nous devons payer 300 baths par personne et 30 baths pour le véhicule. Le droit d’entrée du parc est excessif et s’applique uniquement aux étrangers. Nous décidons de rejoindre le sommet qui offre juste un panneau montrant que vous êtes à tant de mètres d’altitude et même pas une vue. Nous effectuons ensuite une promenade dans la forêt qui n’offre rien d’intéressant.

Nous redescendons en direction des temples. Sur la route, vous pouvez vous arrêter pour la vue qui est jolie, quand vous verrez de nombreuses voitures . Vous pouvez aussi effectuer une balade dans la jungle avec le début au niveau du parking si vous avez la patience de faire la queue car il y a énormément de monde. Nous allons aux temples. Il faudra payer 40 baths par personne pour rentrer. Les temples offrent une vue magnifique et un beau jardin. L’intérieur des temples n’apporte rien de particulier. Nous continuons la visite du parc national en nous arrêtant à 2 cascades sur la route et retournons à Chiang Mai pour rendre la voiture.

La voiture rendue, nous allons nous promener au Sunday walking market. Ce marché est immense et occupe une grande partie du centre ville.Il propose de nombreux articles et vous pouvez trouver beaucoup de choses à acheter. Les prix sont très intéressants et négociables. Profitez en pour prendre plusieurs mets à différents stands pour goûter plusieurs spécialités locales.

Le lendemain, nous préparons nos sacs et empruntons notre taxi en direction de l’aéroport pour rejoindre Bangkok pour un tarif de 100 baths. Lorsque nous arrivons à Don Muang Airport, nous nous enregistrons pour prendre notre avion en direction de la Birmanie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s