Île des Pins

Embarquement immédiat depuis Nouméa et c’est après 30 minutes de vol que vous rejoindrez l’île des Pins. J’ai réservé un emplacement camping et loué une tente au camping Koueney pour 12,50€ la nuit. Le gérant me récupère à l’aéroport pour 8€ et m’emmène au camping. Le lieu est à 2kms de Kuto et situé en bord de mer. Je m’arrange avec le propriétaire pour un tour de l’île dans l’après-midi. Je voulais louer une voiture mais malheureusement tout était complet 1 semaine à l’avance. En attendant, je décide de marcher direction la baie de Kuto pour aller profiter du soleil et de la mer. La plage est sublime. J’enfile mon équipement de snorkeling et je me jette à l’eau. La visibilité n’est pas des meilleures en raison du vent mais j’observe des gorgones et un poisson lion. De retour sur la plage, je décide de sécher au soleil avant de rejoindre le camping pour le tour mais je me rends compte que mon téléphone a disparu.

Un couple vient me demander si je possède toutes mes affaires car ils viennent de se faire voler et je me rends compte que c’est aussi le cas. Changement de programme pour la journée, pas de tour de l’île mais un tour au commissariat et des environs avec le gérant du camping pour essayer de retrouver les jeunes responsables. Malheureusement, cela ne donne rien et c’est une partie des photos des vacances qui disparaissent mais cela ne reste que matériel. Je finis ma journée à la plage du camping. Je ne pourrai pas vous donner d’information sur les grottes et la piscine naturelle suite à ce contretemps. Pour se réconforter, ça sera langouste au dîner au camping. Le repas est cuisiné par Lélène, la femme du gérant et la langouste est délicieuse pour la somme de 42€. Étant la seule à dîner au camping, je me retrouve avec toute la famille et passe un moment très agréable. Après cette journée, il est temps de se reposer pour l’excursion bateau de demain.


J’ai réservé l’excursion avec Mana Nautique pour 100€ la journée avec le déjeuner. Il me prend à 8h15 au camping, nous récupérons les autres personnes sur la route et arrivons vers 9h au bateau. Pensez à emmener votre matériel de PMT sinon la location est payante. Départ depuis la baie de Saint-Joseph pour rejoindre la Baie aux Tortues. Les lieux par lesquels nous passons sont magnifiques et la couleur de l’eau donne juste envie de se jeter dedans. Arrivés à la baie des tortues, nous observons Rasta la tortue dans les bras d’un autre guide de Mana Nautique. Il faut savoir que les tortues ne sont pas nourries et viennent si elles ont envie. Lorsqu’elles commencent à s’agiter et montrent qu’elles en ont marre, ils les laissent partir. Ce sont des tortues à grosse tête et elles sont impressionnantes. À choisir, je préférerais les observer au naturel qu’attrapées par le guide. Nous partons pour le spot de snorkeling. Le vent se lève et la houle aussi et laisse place à des averses par moment. Le snorkeling de départ est annulé et ils nous emmènent vers un autre spot plus abrité. Le lieu n’est pas très intéressant et la visibilité pas fantastique. Si vous avez plusieurs jours sur l’île, pensez à regarder la météo avant de réserver votre excursion.
Nous partons direction l’Atoll de Nokanhui pour la pause déjeuner. J’ai choisi le repas poissons mais vous avez possibilité de prendre du poulet ou des escargots et langouste en payant un supplément.  Arrivés sur l’atoll, nous avons un temps de pause en attendant que le repas soit prêt. La plage de sable blanc et l’eau turquoise sont plutôt plaisants. Le déjeuner est prêt et le poisson délicieux. C’est du thon qui est bien cuit et accompagné de riz et de petits légumes suivi de fruits frais pour le dessert. Après le repas, retour sur la plage pour la digestion et c’est le moment d’observer mes premiers tricots rayés. C’est un serpent marin c’est à dire qu’il se nourrit en mer mais vit sur terre le reste du temps. Son venin est mortel mais il n’est pas du tout agressif mais très craintif. Les enfants de Nouvelle-Calédonie ont l’habitude de jouer avec eux. Je vois les 2 premiers sur terre et le 3eme dans l’eau. La pause est terminée et il est temps de rentrer avec un arrêt à Kutumuru qui est un banc de sable fin perdu au milieu de la mer et long d’une centaine de mètres. Le paysage est à couper le souffle. La journée prend fin et c’est le moment de rentrer au camping préparer mes affaires pour aller à l’aéroport. Mon regret sera de pas avoir pu profiter de l’île pleinement mais c’est une excuse pour pouvoir y retourner.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Publicités

2 réflexions sur “ Île des Pins ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s